Projets pilotes

L’Algérie fait face à plusieurs défis dans le secteur de l’eau, causés par le changement climatique, la croissance de la population et le développement économique. Ce qui a mené à un besoin croissant d’eau pour maintenir la sécurité alimentaire, mais ce n’est pas seulement le manque d’eau qui pose problème, il y a aussi la gestion inadéquate des eaux. Dans le cadre de la coopération entre l’Algérie et les Pays-Bas, deux différents projets pilotes ont été initiés : le pilote « Le Crédit des Eaux Vertes » et le pilote « Réutilisation des Eaux Usées pour l’Irrigation en Algérie ».

Réutilisation des Eaux Usées pour l’Irrigation en Algérie

L’objectif principal du projet pilote Réutilisation des Eaux Usées pour l’Irrigation en Algérie, est de démontrer le potentiel de valoriser en toute sécurité les eaux usées traitées Des solutions techniques concrètes aux problèmes spécifiques tels que le traitement des eaux sont proposés par les Hollandais. Une analyse complète et détaillée des systèmes des eaux peut fournir des indices sur les mesures prises pour réduire le niveau de pollution, y compris l’augmentation de l’efficacité du traitement. Par exemple, un changement dans la culture de gestion au sein de l’agriculture a un impact sur le traitement. La réutilisation des eaux usées traitées pour l’agriculture (et les éléments nutritifs disponibles) pourrait être une solution économique très intéressante.

Crédit des Eaux Vertes

Le Crédit des eaux vertes et le concept de Management qualifient tous les aspects du cycle de l’eau et permettent à l’utilisateur d’intervenir dans le cycle de l’eau afin de résoudre les problèmes en amont et en aval des flots de l’eau. A travers la bonne gestion du cycle, plus d’eau sera disponible pour les cultures et les utilisateurs en aval et la dégradation du sol pourraient également être évitée..

Les concepts du Crédit des Eaux Vertes comprennent également un mécanisme financier qui consiste à partager les coûts des mesures de conservation de l’eau et du sol entre les parties prenantes de prestations en amont et en aval. Les avantages du Crédit des Eaux Vertes sont :

  • Augmentation de la production des cultures
  • Diminution du ruissellement de surface
  • Moins de perte de sol
  • Plus d’eau dans les réservoirs
  • Moins de flux de pointe
  • Moins d’afflux de sédiments dans les réservoirs

Le Crédit des Eaux Vertes est un concept d’une approche intégrée, impliquant les différents secteurs et disciplines liés entre eux, et qui montre l’efficacité globale de l’utilisation de l’eau au niveau du bassin versant à la suite des interventions de gestion durable des terres. L’Algérie est confrontée à de multiples problèmes tels que la pénurie d’eau, les inondations, l’envasement des réservoirs et des sorties instables dans l’agriculture en raison de l’érosion et l’épuisement des sols. La rareté conduit souvent à des conflits inutiles qui peuvent (en partie) être résolus par le concept de GWC. La méthode GWC analyse des scénarios de l’impact des différentes interventions sur ces questions.

Nous Contacter

Adresse:

Micro zone d'activité centre des affaires Dar El Madina, Tour C Bureau
Au 2eme Etage
Hydra Alger

Tel:

+213 (0) 560 068 770

Nous Visiter

Newsletter !



Liens importants

  • + Devenir membre
  • • Ambassade des Pays-Bas à Alger
  • • Ambassade de l'Algérie à la Haye
  • • Chambre Algérienne de commerce et d'industrie
  • • Agence nationale de developpement d'invistissement
  • • Rijksdienst voor Ondernemend Nederland
  • • Sgs Algérie
  • • BDO Algérie
  • • Ecole de commerce Pays-Bas


  •          © Copyright 2017. All Rights Reserved.

    Developped by Ivent DZ